1 décembre 2013 - Appel à communications

L’Europe et la paix

Le prix Nobel de la paix de l’année 2012 fut attribué à l’Union européenne, en reconnaissance de sa contribution « depuis plus de soixante ans à la promotion de la paix et de la réconciliation, à la démocratie et aux droits de l’homme en Europe ». Cette décision a suscité de vives réactions, du Wall Street Journal qui la louangea jusqu’aux politiciens britanniques qui la jugèrent « grotesque et absurde ». Le débat a surtout porté sur l’incapacité des dirigeants européens à choisir qui allait représenter l’organisation lors de la cérémonie d’attribution à Oslo. Certains observateurs ont soulevé un moment mal choisi pour conférer à l’UE une telle reconnaissance, alors qu’elle doit affronter la pire crise économique et institutionnelle depuis sa création, forçant peut-être même la Grèce à quitter, et le Royaume-Uni menaçant de le faire.

En s’inspirant du dilemme auquel a dû faire face le Comité du prix Nobel, le 10e Congrès bisannuel de l’Association d’Études sur la Communauté européenne- Canada (AECE-C) tentera d’évaluer, de mesurer et d’expliquer la contribution réelle de l’Union européenne à la promotion de la paix et de la réconciliation, à la démocratie et aux droits de la personne. Il sera question, d’une part, de l’impact de l’UE sur les politiques nationales des États membres, notamment sur la citoyenneté, l’économie, la culture, la démocratie, la libre circulation des personnes ainsi que la citoyenneté active. D’autre part, les aspects de l’élargissement, des politiques commerciale, étrangère et de sécurité seront pris en compte lors de l’analyse de l’impact de l’UE sur les régions l’entourant ainsi que sur le monde. Nous explorerons le rôle des institutions associées à l’UE, les forces gouvernementales, politiques, culturelles et économiques des États membres, ainsi que les dynamiques de l’intégration. Notre objectif est d’apporter une évaluation et une compréhension des contributions (ou des lacunes) de l’UE à la paix telle qu’elle est largement comprise. Les communications portant sur tout autre sujet lié à l’UE seront également considérés. Celles traitant des leçons de l’expérience européenne pour d’autres pays et régions, plus spécifiquement pour le Québec, le Canada et l’Amérique du Nord se verront accorder une attention particulière.

Le comité d’organisation invite les chercheurs ainsi que les spécialistes du monde entier qui étudient l’Europe selon une perspective économique, historique, légale, politique ou sociologique à se joindre à nous à Montréal. Une session plénière, une journée de développement professionnel pour les étudiants des cycles supérieurs, des panels et des ateliers sont organisés lors des deux journées et demi du congrès. Nous examinerons les propositions de communication, les projets de panels incluant trois à quatre communications ainsi que les ateliers avec la présentation d’une douzaine de contributions.

La date limite pour les propositions est le 1er décembre 2013. Les soumissions (200 mots max.) peuvent êtres rédigées en anglais ou en français et doivent être envoyées par courriel à l’adresse suivante : ecsa-c@umontreal.ca. Environ trente bourses seront disponibles pour les étudiants des cycles supérieurs et postdoctoraux présentant une communication. Veuillez mentionner dans votre proposition si vous souhaitez que votre demande soit considérée pour une de ces bourses.

Le Xe congrès biennal de l’European Community Studies Association - Canada (ECSA-C) est organisé avec le précieux soutien du Programme d'éducation et de formation tout au long de la vie de l'Union européenne.

 

EUROPA portail de l'UE
© 2010 - Centre d'excellence sur l'Union européenne
Université de Montréal - McGill University